Articles - Amahoro.pl

The Carmelite Family
Burundi - Rwanda
Go to content

La prise d’Habit 2014

Amahoro.pl
Published by Fryderyk Jaworski, ocd in La Conférence Francophone · 30 September 2014
La prise d’Habit et l’entrée solennelle au noviciat
C’était Jeudi soir le 14 Août à 19h 10, dans la communauté Mater Carmeli de BUTARE au RWANDA, au cours des Vêpres que les six jeunes postulants carmes, Omer, Nicaise, Eugène, Jean Baptiste, Modeste et Jean Marie ont pris l’Habit religieux par le biais du Père Délégué Provincial de ladite Délégation Frédéric de la Mère du bel Amour, en présence de plusieurs frères carmes en provenance de différentes communautés de la Délégation mais aussi avec des amis du Carmel vivant au Rwanda et au Burundi.
En effet le Père Délégué, dans son allocution, a d’abord montré l’importance de cet événement simple mais important de la prise d’habit, que c’est un moment très important qui marque le début du Noviciat de ces jeunes postulants, une étape très importante dans la vie religieuse en général et en particulier au Carmel, un moment décisif pour eux plus que jamais, en soulignant que si on rate le noviciat, c’est un échec pour toute la vie religieuse.
Ensuite, le Père Délégué, a procédé par l’explication de l’habit religieux en mettant l’accent sur son importance face à la fausse mentalité qui dit que l’habit ne fait pas le moine ; une mentalité qui peut justement conduire à la négligence de l’habit religieux. Ce pendant, le père Délégué a expliqué aux jeunes mais aussi à tous ceux qui étaient là, la signification et l’importance de l’habit du Carmel tout en soulignant que non seulement c’est l’habit de notre Mère céleste mais aussi qu’à travers le, on se revêt du Christ d’où nous sommes appelés d’être des « Alter Christi » partout où nous sommes dans notre vie.
Enfin, on est passé à la prise proprement dite de l’habit là où le Père délégué a invité des ainés, c’est-à-dire les pères qui étaient là pour aider les nouveaux novices de mettre l’habit et le manteau blanc dans une ambiance totalement orante et dans l’enthousiasme. Après on a continué avec les vêpres qui ont été suivis par le souper.
De l’émission des premières professions au jubilée d’argent
Le 15 août 2014 sera mémorablement souvenu dans l’histoire de notre Délégation Provinciale pour avoir été marqué par divers événements entre autre la prise d’habit ou plutôt le début officiel du noviciat canonique pour 6 jeunes qui venaient de terminer leur temps de postulat qui a eu lieu dans les vêpres de la veillée au soir de la dite solennité de l’Assomption de notre Mère céleste ; les renouvellements des vœux religieux par 4 Frères Carmes dont deux étudiants de théologie et deux de philosophie; l’émission des premiers vœux par deux novices qui terminaient une année de noviciat canonique et enfin du jubilée d’argent de Révérend Père IGIRUKWAYO Marie Zacharie, Carme Déchaux de notre Délégation. Voyant que le premier événement a été ci haut bien développé, ce sont ces trois derniers événements qui vont attirer notre attention dans les lignes qui suivent.
C’est à 10h00 du matin qu’a commencé la messe solennelle de cette journée particulière pour tout chrétien en général et en particulier pour nous les Carmes qui avons ces mots bien gravés au fond de leurs cœurs ‘’Totus Marianus est’’. Cette messe a été commencé par une procession de tous les Frères Carmes présents suivis de tous les Pères concélébrants et du Père jubilaire et président de cette messe, Père IGIRUKWAYO Marie Zacharie depuis notre Chapel qui se trouve dans notre maison de formation et centre spirituel, MATER CARMELI, vers la grand-salle que nous utilisons chaque dimanche et les autres occasions pour la célébration eucharistique. Dans ces cérémonies étaient présents une foule immense à majorité Rwandaise, des religieux et religieuses de différentes congrégations et 18 prêtres dont les Pères Carmes de notre Délégation ; 3 prêtres diocésains dont deux provenant du Burundi et un du Rwanda ; Père Jérôme Carmes du Congo et Père Mathieu, Carme Ivoirien qui, dans son homélie, nous a bien expliqué la manière simple de comprendre le mystère de l’Assomption de Marie au ciel en partant des sainte écritures.
Cette homélie était centrée sur trois point dont le sens de l’Assomption de Marie au ciel, le sens des vœux religieux en s’adressant aux deux novices qui ont faits leurs premiers vœux quelques minutes après et le sens du jubilée de 25ans de vie religieuse en s’adressant au Père jubilaire, IGIRUKWAYO Marie Zacharie. Le mystère de l’Assomption, selon le Père prédicateur, pourrait s’expliquer à partir d’une simple logique mathématique qui entrevoit le rôle de Marie dans le mystère du salut et de son assomption dans le ciel. Jésus est conçu de l’Esprit Saint sans le concourt de Joseph. Donc le corps de Jésus c’est le corps de Marie. (Jésus est une partie de Marie et Marie une partie de Jésus). C’est ce que le Seigneur lui-même avait bien signifié, « tu ne permettras pas que ton oint connaisse la corruption » (Ps 16,10). Si Marie est une partie de Jésus, et que Jésus est au ciel sachant bien qu’il ne connaitra pas la corruption, alors Marie ne pouvait pas restée enfermée dans la terre, pendant que l’autre partie est au ciel. Marie a rejoint son Fils pour qu’il demeure Dieu sauveur, née d’une femme (Ga 4,4). S’adressant aux futures profès et au Père jubilaire, il a souligné que les vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance a de sérieuses implications vitales à tout religieux ou religieuses et les engagent à un double titre. Conscients des défis qui ne leur maquent jamais, les religieux ou religieuses sont des consacrés, consacrés   pour la communion à Dieu et consacrés pour la mission pour être fiers et épanouis, disponibles et accessibles à tout le monde.
C’est justement après cette très bonne homélie que Révérend Père Délégué Provincial des Carmes au Rwanda et au Burundi a procédé à la réception des premiers vœux religieux de deux novices suivi des renouvellements des vœux de quatre frères. Les rites de professions ont été clôturés par le renouvellement pour toujours des vœux du Révérend Père Jubilaire en répétant la formule de profession. C’était tellement émouvant de voir comment sans faire les premières professions et les renouveler jusqu’ à les prononcer pour toujours qu’on ne peut pas célébrer le jubilée de 25ans ou 50ans de vie religieuse voire de 75ans.
Après la messe, la communauté sacerdotale de Butare a invité tout le monde présent pour partager un agapè en l’honneur de cette journée spéciale. Le supérieur de la communauté de Butare au Rwanda a prononcé un discours d’ouverture où il a chaleureusement accueilli et présenté les invités et les autres personnes qui y étaient présents. Il a en plus remercié le Père Jubilaire, Père IGIRUKWAYO Marie Zacharie de bien vouloir célébrer son jubilée de 25ans de vie religieuse dans la communauté de Butare où il a fait son noviciat et émis ses vœux religieux. Dans son discours, celui qui a représenté les parents des nouveaux profès, a demandé à tous les religieux en général et particulièrement les nouveaux profès d’intercéder continuellement pour tout le monde comme l’a fait Abraham pour Sodome car le monde d’aujourd’hui a tant besoin de la prière plus que jamais. Il a ajouté que les portes sont toujours ouvertes dans leurs familles pour que Dieu puisse y choisir ses serviteurs autant qu’il voudra. Il a terminé en félicitant le Père Marie Zacharie de célébrer son jubilée de 25ans de vie religieuse. Ce dernier, quant à lu; dans son discours; il a remercié tous les Frères Carmes en particulier les missionnaires pour l’exemple de fraternité qui lui on témoigné dans les derniers 25ans de sa vie religieuse, Les cérémonies ont été clôturées par le mot du Père Délégué Provincial des Carmes au Rwanda et Burundi qui a remercié encore de plus le Père Marie Zacharie de choisir célébrer son jubilée dans notre délégation. Il a en plus remercié tout un chacun présent de sa contribution ou participation dans les dites cérémonies.



Vote: 0.0/5
This is the official website of the Regional Vicariate of the Discalced Carmelites in Burundi and Rwanda.
Copyright 2013 Amahoro.pl. All rights reserved. Website project: Fr. Fryderyk Jaworski, ocd

Back to content