PROJET DE CONSTRUCTION DE LA MAISON DE FORMATION (POSTULAT) - Amahoro.pl

The Carmelite Family
Burundi - Rwanda
Go to content

PROJET DE CONSTRUCTION DE LA MAISON DE FORMATION (POSTULAT)

CHARITY > GITEGA
Frères Déchaux de l’Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel
 
Province de Cracovie
 
Vicariat Régional au Burundi et Rwanda
 
D. Sp. 19 Bujumbura
 
Email: ocdburundirwanda@gmail.com; pporwit@gmail.com; +257 22 243 243

 
 

Bujumbura, 16.04.2019
 
 
PROJET DE CONSTRUCTION DE LA MAISON DE FORMATION (POSTULAT)
 
 
Sujet qui présente la demande : Carmes Déchaux au Burundi
 
Au sein de l’Ordre des Frères Déchaux de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel, les Carmes Déchaux du Burundi et du Rwanda relèvent de la Province de Cracovie en Pologne. Nous sommes constitués en Vicariat Régional qui est un premier pas vers l’autonomie par rapport à la Province-Mère de Cracovie depuis juillet 2017. Nous sommes au nombre de 25 profès solennels dont 24 prêtres de quatre nationalités différentes : polonaise, burundaise, rwandaise et des États-Unis d’Amérique.  Nous sommes en tout neuf missionnaires, dix-sept autochtones dont six rwandais et onze burundais. En formation nous avons 14 frères étudiants. Sept fréquent le Cycle institutionnel de théologie dont cinq en Tanzanie et deux en Pologne. Sept autres suivent des études du cycle institutionnel de philosophie : six à Bujumbura et un en Tanzanie (Morogoro). Avant la première profession, nous avons actuellement sept novices à Butare au Rwanda.  Pour la première expérience du Carmel à l’intérieur, nous avons sept postulants à Gitega au Burundi. Dans deux ans, en 2021, nous célébrerons le Jubilé de 50 ans de présence du Carmel thérésien dans cette région.
 
Dans les deux pays qui constituent le territoire sur lequel s’étend le vicariat, nous sommes répartis en 5 communautés : 3 au Burundi et 2 au Rwanda. Nous constituons une partie de la grande famille carmélitaine enracinée dans ce région : 3 monastères de carmélites déchaussées ; une communauté de l’OCDS (L’Ordre du Carmel Déchaussé Séculier) ; des fraternités du Scapulaire que l’on trouve dans plusieurs diocèses, des Carmélites de l’Enfant Jésus, des Carmélites Missionnaires Thérésiennes, des Carmélites de Mont Carmel et des Instituts de Vie consacrés autochtones qui nous sont proches comme les Filles de Sainte Thérèse (Bene-Tereziya) au Burundi. En plus des groupes de prières surgissent autour de nous dans ces Églises locales d’évangélisation récente (fin du 19ème siècle) en besoin d’une évangélisation en profondeur qui passe par la formation humaine solide et la formation religieuse catholique dont l’aspect spirituel doit abreuver les aspects doctrinal et moral.
 
Structures réalisées
 
Pendant les quarante-huit ans de présence, nous avons mis sur pied de nombreuses structures au service de la pastorale générale. Parmi celles-ci, nous comptons notamment une église paroissiale au Burundi (Musongati) et une autre au Rwanda (Gahunga), ainsi que dans les paroisses que nous avons dû céder aux diocèses comme Mpinga et Gakome au Burundi et Rugango au Rwanda.  À chaque église paroissiale sont généralement associées 4 ou 5 chapelles dans les succursales qui en dépendent. Pour l’attention à l’homme intégral, sur le territoire des paroisses qui nous ont été confiées, nous nous sommes intéressés particulièrement au domaine de la santé en construisant des centres de santé et à celui de l’instruction chrétienne et générale en érigeant des écoles. Nous avons également construit deux structures au service de la pastorale de spiritualité : la maison de retraite Maria Mater Carmeli de Butare au Rwanda qui, depuis le début vers les années 1990, n’a cessé d’être développée, et la Maison de retraite Marie Reine du Carmel de Gitega.
 
En ce qui concerne des structures d’usage interne, nous en comptons deux. Il y a d’abord la modeste maison de noviciat édifiée sur la modeste superficie qui abrite en même temps la maison de retraite de Butare au Rwanda. Jusqu’en 2017, cette structure accueillait en même temps les postulants et les novices. Nous avons aussi le scolasticat de nos jeunes frères qui fréquentent les études de philosophie au Grand Séminaire interdiocésain de Bujumbura. La structure dont la construction vient d’être terminée en 2017 compte non seulement des chambres d’habitation des frères étudiants et l’équipe des formateurs, mais aussi d’autres espaces nécessaires aux étudiants ainsi que des chambres d’accueil des personnes qui veulent vivre un moment de retraite individuelle. Elle compte aussi une chapelle pouvant contenir … personnes dans laquelle nous exposons aussi le Saint Sacrement pour l’adoration diurne cinq jours par semaine : de lundi à vendredi ; en plus d’y célébrer des confessions trois fois par semaine : mercredi, jeudi et vendredi. Même cette chapelle est devenue très étroite par rapport à l’affluence des chrétiens pour la messe et l’adoration. Nous sommes conscients du besoin d’une formation solide de nos candidats au Carmel ; ils nous arrivent très nombreux surtout en ces dernières années, seul les exigences du discernement ont limité à sept le nombre des postulants que nous avons accueilli ces deux dernières années.
 
Défi qui motive notre demande
 
L’approfondissement de la formation des vocations carmélitaines autochtones en vue de la mission spécifique appropriée au Carmel dans l’Église est l’un des défis majeurs que nous sommes appelés à relever aujourd’hui.
 
En observant la croissance des vocations au Carmel et le contexte social du Rwanda et du Burundi où nous remarquons un niveau d’instruction très faible, depuis une année, nous avons entrepris de renforcer la formation humaine et l’instruction dans les langues de communication internationale : le français et l’anglais. Le programme de la formation des jeunes candidats au Carmel est devenu donc plus étendu. Pour le besoin de l’efficacité de la formation dans les premières étapes, le postulat et le noviciat, depuis deux ans, nous avons décidé de séparer le Postulat du Noviciat. Les deux étapes étaient contiguës Butare au Rwanda Depuis deux ans les Postulants suivent leur formation à Gitega au Burundi. En plus de la formation à l’intérieur du Couvent, la possibilité leur est offerte de participer au cours de l’Inter-Postulat, organisé les nombreux Instituts de Vie consacrée et Sociétés de Vie Apostolique ayant leurs communautés éducatives à Gitega. C’est un avantage qui facilite la formation de nos candidats.
 
Description du besoin
 
C’est maintenant la deuxième année que les postulants sont accueillis à Gitega où à la finalité de l’apostolat spirituel du Couvent (Maison de retraite) a été associée celle de la formation des postulants.
 
La croissance de la Maison de retraite est en cours. En plus des retraites, nous y proposons un programme d’animation spirituelle pour les autres Instituts religieux et leurs jeunes. Notre offre contient aussi un programme de journées de récollections et des sessions pour les chrétiens séculiers notamment les couples. Nous sommes aussi attentifs au besoin de formation spirituelle et intégrale des jeunes notamment les étudiants. Gitega, ville située au centre du Burundi et présumée capitale politique du Pays, abrite environ 3000 étudiants qui fréquentent notamment l’Université Polytechnique, l’Institut Supérieure d’Agronomie, Institut de Santé Publique).
 
L’accueil des postulants y ajoute un besoin particulier en termes de structure viable. La structure pour héberger les postulants n’était pas prévue. Pour le moment, eux et leur Père Maître occupent l’étage d’un des deux maisons destinées à héberger les participants à la retraite. De leur part, les autres Frères de la Communauté (3) occupent pour le moment la maison destinée à l’accueil des retraitants et des hôtes de passage. Cette situation fait que les membres de la communauté et les jeunes se retrouvent sur un espace dispersé qui ne garantit ni l’intimité des frères d’un Couvent, ni l’espace nécessaire pour toutes les activités de la vie quotidienne du Carmel. Le jardin et la petite chapelle sont partagés avec les retraitants. Les jeunes en formation et les frères n’ont pas de salle de recréation, ni de salle d’études. Aussi le projet de la bibliothèque que nous sommes en train de réaliser exige-t-il aussi un espace approprié.  
 
Justification de la demande   
 
D’une part, la construction de la maison de formation pour les Postulants et pour la communauté éducative permettra d’organiser la formation d’une manière indépendante du fonctionnement de Centre Spirituel. D’autre part, elle permettra d’augmentera la capacité d’accueil de la Maison de retraite car les postulants et leur formateur pourront libérer les 7 chambres qu’ils occupent actuellement. Les retraitants manquent souvent de places. Les participants aux sessions formatives proposées par notre Centre Spirituel aussi. La demande est plus grande que la capacité dont nous disposons actuellement. Les places libérées retourneront dans l’espace réservé à la Maison de retraite.  
 
Dans une perspective éloignée, à cause des problèmes linguistiques (besoin d’un apprentissage sérieux du français et de l’anglais), nous serons obligés d’ajouter une année de pré-postulat en vue d’une éducation adéquate en préparation à la disposition à l’assimilation de la formation religieuse et carmélitaine ; ce qui causera encore des problèmes de locaux.
 

 
Financement
 
           Selon le devis que nous envoyons en annexe, la construction de la maison du Postulat avec la partie pour la communauté éducative (16 chambres) ; les salles d’étude et de la recréation et la bibliothèque, nous coûtera 479 155 338 Fbu, équivalent de Euros 160 000 (équipement compris).
 
1. Financement déjà disponible notre contribution : 90 000 euro
 
2. Autres demandes adressés
 
- OPM Autriche – 20 000 euro
 
- Le travail des missionnaires pendant les vacances : 10.000 Euros
 
- La Semi-Province OCD d’Autriche : 5.000 Euros
 
- La Province de Cracovie (Couvent des Carmes Déchaux à Münster aux USA :  20 000
 
 
Le financement demandé à La Obra Máxima (Espagne):  15.000 Euros
 
                                             
 
 
 
Paul Porwit, ocd
 
Supérieur de la communauté
 
 
Mathias Jaworski, ocd
 
I conseiller, responsables des projets
 

This is the official website of the OCD Regional Vicariate in Burundi and Rwanda.
Webmaster : fryderykjaworski@hotmail.com



Back to content